La Chartreuse en transition

Aller en bas

La Chartreuse en transition

Message  fplm le Mer 10 Aoû - 20:50

Bonjour à tous et à toutes,

N'ayant pas de section "présentation", je profite de ce premier sujet de ma part pour me présenter.
Je m'appelle Arnaud, j'ai 36 ans, je suis informaticien de formation.
Voilà plus de 2 ans que j'ai quitté cette voie pour m'intéresser de plus près aux énergies renouvelables.
Ce changement de cap m'a mené à consacrer toute mon énergie vers un vie plus saine, plus écologique et plus humaine et de fil en aiguille vers la permaculture.
J'ai suivi le cours certifié de permaculture à l'université populaire de permaculture en octobre 2010.
Voilà en ce qui me concerne.
Il y a peu de temps j'ai découvert le site de la Chartreuse et je reste étonné du potentiel de ce lieu tout comme du peu d'intérêt qu'il suscite.
Ce lieu est d'importance stratégique à Liège pour qui se soucie de l'écologie. Laissé à l'abandon depuis longtemps, la nature a pu faire son œuvre.
Malheureusement, ce laisser aller a aussi favorisé une certaine pollution et une fréquentation qui a souillé l'image de ce bois.
La Chartreuse, une partie en tout cas, est l'endroit idéal pour ceux qui voudraient s'essayer à vivre simplement, collectivement, sainement en symbiose avec la nature. Tout y est pour le permettre.
Plusieurs zones enherbées (orties, graminées) peuvent accueillir une culture alimentaire. Une lande aux aubépines peut être valorisée par l'accompagnement d'un pré fleuri et de ruches.
L'entretien du bois passant par la coupe des arbres trop vieux offre du bois et permet de planter à la place des arbres fruitiers de variété ancienne et adaptés aux conditions du lieu.
Plusieurs bâtiments sont réutilisables mais il y a aussi des zones incultes pouvant accueillir des constructions écologiques (habitats plumes, yourtes, atelier passif, ...).
L'énorme avantage du site de la Chartreuse, outre le fait que y intégrer des activités humaines pérennes et favorables à l'écosystème est facilité par le potentiel du lieu, est qu'il est frontalier avec plusieurs quartiers (Grivegnée-bas, Amercoeur, Longdoz et Bressoux-haut). Occuper ce lieu et y développer les activités nécessaires à la transition (gestion de l'eau, agriculture naturelle, énergie, santé, culture, éducation, divertissement) est facilité par le potentiel de cet endroit et permet donc de rapidement transmettre les clés de la transition aux quartiers périphériques. En opérant de la sorte, la propagation des quartiers en transition pourrait être exponentielle si chaque quartier aide ainsi les quartiers avoisinant en passant à leur tour les clés de la transition.
C'est la vision que j'ai eu en rencontrant le bois de la Chartreuse et ses occupants actuels. Un écolieu ouvert dont les occupants appliquent des principes écologiques simples (permaculture) permettant de subvenir confortablement à tous leurs besoins (eaux, nourriture, abris, social, culturel, santé, ...) et par là même permettant d'y apprendre ces principes en vue de les intégrer ailleurs (transmission aux quartiers avoisinant).
Outre le fait d'y voir un plus grand potentiel de réussite (au moins un des 4 quartiers devrait passer en transition), la transmission et l'entraide locale est aussi un gage de réussite.
La partie visée appartient à la ville, donc à ses habitants. L'occupation durable des lieux est donc envisageable et défendable tant que les occupants ne revendiquent pas la propriété des terres qu'ils occupent (la propriété de ce qui s'y trouve, ça oui). Pour y arriver, il est nécessaire de constituer des groupes de travail suffisamment diversifiés et suffisamment "peuplés", ce qui n'est pas le cas actuellement.
Il y a une vingtaine de personnes actives en matière d'art et de musique dont quelques-uns voudraient être aussi actifs dans la culture potagère, la réhabilitation de bâtiment, ...
Un jeune couple de guide nature est très impliqué dans l'assainissement et l'entretien de la faune et la flore du bois.
Tout est à discuter, concevoir et réaliser mais il y a déjà plusieurs activités qui devraient faire l'objet de chantiers très prochainement dont la restauration urgente de la mare, la (re)conception du potager, la collecte de l'eau de pluie et sa filtration entre autres choses.
Nous avons définis une liste (ci-dessous et certainement à compléter) d'associations qui pourraient s'inscrire dans la transition de la Chartreuse. Nous souhaitons les y inviter ainsi que toute les personnes désireuses d'appliquer concrètement les principes éthiques menant à une société plus résiliente, plus durable et plus responsable, à commencer sur ce lieu.

Arnaud.

P.S. :
Liste des contacts :
urbagora
Michel Firket (CDH), échevin de l'urbanisme, environnement, ...
WILLY DEMEYER
écolo
pcdn
Région wallonne
Europe (environnement : subside?)
wwf
greenpeace
les amis de la terre
Barricade
La cité s'invente asbl
www.fabrice-muller.be (citoyen)
peuple et culture asbl
La chartreuse asbl
Groupe de Coordination de la Chartreuse,composé des comités de quartier d’Amercoeur, de Bressoux-haut, de Grivegnée-bas et du Longdoz (ou plutôt chaque comité séparement)
www.bonnefemme.be
Le monde des possibles asbl
Le beau-mur asbl
Le csoa
aux milles couleurs asbl
un pas sur le côté asbl
la mi-lune asbl
la caravanne des quartiers asbl
LES STUDIOS DU HORLA asbl (les faucheurs 2 troubles, le petit théatre du Horla, l'avide centenaire, l'avide jardin ...)
La bourrache asbl
slow food liège
raffa grand ménage
Le réseau de liège en transition
le réseau de permaculture
Natagora
Nature&Progrès
Inter Environnement Wallonie

fplm

Masculin Nombre de messages : 1
Localisation : Liège
Date d'inscription : 09/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum