Les yourtes

Aller en bas

Les yourtes

Message  Andora le Sam 11 Avr - 14:29

Une Yourte (ou Ger) est la maison traditionnelle des peuples nomades qui vivent sur les steppes froides et sèches de l'Asie centrale (Mongolie).



Description


photo d'une Ger



photo d'une Ger de 6 murs





Le terme Yourte vient du Russe Yurt ou yurta. Les Kazakhs les appellent Kigizui et les Mongoles les appellent ger. En raison de l'influence de la Russie, c'est du mot yurt que yourte puise son origine. Les Mongoles n'apprécient généralement pas le terme Yourte
du fait qu'il soit généralement utilisé par les envahisseurs venant de
l'ouest. Ainsi, malgré le titre de cette page, nous essayerons
d'employer le terme Ger aussi souvent que possible.
Une Ger est vraiment plus qu'une tente. Les Mongoles y
vivent tout au long de l'année et les préfèrent aux autres formes
d'habitations. La conception a été développée durant des générations
afin de répondre aux besoins des occupants. Elle peut être chaude dans
le froid arctique et fraiche durant l'été. La structure peut se
démonter et prendre très peu de place afin d'être portée sur un animal
de trait. Elle peut ensuite être remontée à nouveau en une à deux
heures.
La Ger est constituée de l'assemblage de pièces de bois :


  • Les murs (khana) qui sont des treillis en mélèze assemblés les
    uns aux autres avec des cordes en crins de cheval pour former le tour
    de la ger.
  • Les perches (uhn) et la couronne centrale (Toono), qui permettent faire le toit.
  • La porte (khalra)

Et de couches de feutre et de bâche :
Feutres de mur et toit (eskii) qui sont fabriqués selon la
tradition à base de laine de mouton, battue à la main et arrosée avec
de l'eau et du lait. Puis roulé au rythme des chevaux pour obtenir un
feutre homogène et très dense.
Bâche en coton épais, imperméable à 60 %, (Brezeent)
Bache déco en coton fin : tsaagan burris.
Toutes ces épaisseurs permettent d'obtenir une isolation satisfaisante,
été comme hiver.


Vivre dans une Ger aujourd'hui


C'est possible! Tout dépend de la construction de la Ger, mais elle peut être lumineuse, étanche, chauffée, etc.
Les avantages sont multiples:


  • habitat conçu avec des matériaux biologiques
  • déplaçable
  • de faible coût
  • en contact fort avec la nature, ou l'environnement extérieur.

Petite particularité française : la Ger n'étant pas une construction
en pleine terre, mais démontable, un permis de construire n'est pas
nécessaire. Seule condition : déplacer au moins une fois par an cet
habitat nomade (même si le déplacement n'est que de deux mètres!).
Dans une utilisation plus contemporaine, parquet sur pilotis, c'est la législation des cabanes dans les arbres qui s'applique![réf. nécessaire]
Le nouveau code de l'urbanisme est clair (octobre 2007) ce qui
détermine la législation est l'usage et non la structure du bâtiment
donc pour habiter dans une Yourte en toute légalité le permis de
construire est obligatoire.

Au regard de la réglementation applicable en matière de
camping, les yourtes peuvent être assimilées à des tentes, si elles
sont non équipées. Elles peuvent être assimilées à des habitations
légères de loisirs si elles comportent des équipements intérieurs, tels
que des blocs cuisine et sanitaires. Dans un cas comme dans l'autre,
ces hébergements sont strictement réglementés par le code de
l'urbanisme. Les habitations légères de loisirs ne peuvent être
implantées que dans les terrains de camping, les parcs résidentiels de
loisirs ou encore dans certains villages de vacances. Le camping, quant
à lui, peut être pratiqué dans les terrains aménagés ou librement. « Le
camping pratiqué librement peut, toutefois, être interdit ou soumis à
des prescriptions particulières dans certaines zones, si ce mode
d'occupation du sol est de nature à porter atteinte à la salubrité, à
la sécurité ou à la tranquilité publiques, aux paysages naturels et
urbains, ainsi qu'à l'exercice d'activités agricoles ou forestières.
L'arrêté d'interdiction est pris par le maire au nom de la commune dans
les communes couvertes par un plan local d'urbanisme. Il est pris par
le Maire au nom de l'état dans les autres communes. De même, le camping
pratiqué isolement est interdit sur le rivage de la mer, dans les sites
classés et inscrits, autour des monuments historiques, dans les zones
de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager, ainsi
que dans un rayon de 200 mètres autour des points d'eau captés pour la
consommation. Hors de ces périmètres d'interdiction, cette activité de
loisirs est librement pratiquée, avec l'accord du propriétaire du
terrain ou de la personne qui en a la jouissance. En outre, la mise à
disposition d'un terrain doit faire l'objet de la part du propriétaire
d'une déclaration en mairie lorsque le nombre de campeurs est inférieur
à vingt. Au dessus de vingt campeurs, le terrain doit obligatoirement
faire l'objet d'une autorisation d'aménager et d'un classement,
sanctionnant le respect des normes d'équipement, de confort, d'hygiène
et de sécurité imposées dans ces établissements. Les règles
d'utilisation du sol sont suffisantes pour assurer une gestion
satisfaisante de ce mode d'hébergement. Il n'est donc pas envisagé de
modifier cette réglementation. »

avatar
Andora
Admin

Féminin Nombre de messages : 137
Age : 30
Localisation : Liège
Date d'inscription : 16/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://liegeentransition.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum