Un logement décent et abordable pour tous

Aller en bas

Un logement décent et abordable pour tous

Message  Andora le Sam 11 Avr - 15:38

Les faits
// Se loger devient impayable
Un logement décent et abordable : il s’agit indéniablement
de l’une des conditions de base de la dignité humaine.
Mais que constate-t-on? L’achat ou la location d’une
maison devient de plus en plus cher ces dernières
années. Pendant ce temps-là, les candidats aux
logements sociaux attendent par dizaines de milliers, et
les listes s’allongent de jour en jour.
// Logements de mauvaise qualité
Entre-temps, bon nombre d’entre eux sont obligés de se
tourner vers la location de logements de piètre qualité
sur le marché privé. Bien trop de logements, y compris
sociaux, ne disposent toujours que de simple vitrage,
d’une isolation insuffisante (notamment les toitures),
d’une chaudière vétuste, etc. Une atteinte quotidienne à
l’environnement… et au porte-monnaie.
// Se loger avec un revenu de remplacement
Vous avez acheté une maison. Félicitations, mais celles
et ceux qui viendraient à perdre leur emploi à la suite
d’un licenciement ou d’une maladie auront rapidement
du mal à rembourser leur prêt hypothécaire. En effet, le
paiement du loyer mensuel n’est pas une mince affaire
pour les personnes devant se débrouiller avec un revenu
de remplacement.

Les alternatives

Le gouvernement doit pleinement investir dans la
construction et la rénovation de logements sociaux.
Ces logements doivent être résolument économiques
en termes énergétiques. Le gouvernement doit pour
cela favoriser l’utilisation des technologies les plus
avancées. Une facture énergétique réduite signifie plus
de pouvoir d’achat !
Nous plaidons pour une surveillance accrue de la
qualité des logements privés mis en location. Il faut
qu’ils soient sains, salubres, à l’épreuve du feu et –
encore une fois – à faible consommation énergétique.
Les personnes qui remboursent un prêt hypothécaire
pour leur propre logement doivent être assurées
contre la perte de revenus à la suite d’un licenciement
ou d’une maladie, peu importe le lieu de résidence.
Les intérimaires et travailleurs temporaires doivent
également pouvoir être couverts par une telle
assurance. Le gouvernement doit leur garantir cette
protection.
Ce genre de protection doit également être d’application
pour les locataires, sous forme de subventions au
logement, et pour celles et ceux qui se trouvent en
situation financière précaire. Cela doit s’accompagner
d’un contrôle strict du montant des loyers.
Nous demandons également la réduction et la
transparence des frais lors de l’achat d’un logement
(enregistrement, actes notariés, honoraires).
avatar
Andora
Admin

Féminin Nombre de messages : 137
Age : 31
Localisation : Liège
Date d'inscription : 16/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://liegeentransition.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum